Home » Pratique » Comment devenir un chauffeur VTC ?

Comment devenir un chauffeur VTC ?

Le chauffeur VTC est un professionnel dont l’activité consiste à transporter des personnes et leurs bagages avec réservations préalables à l’aide d’un véhicule d’au moins quatre sièges et pas plus de neuf sièges, y compris le chauffeur.

Quelle est la différence entre un chauffeur de taxi et le chauffeur VTC ?

Le chauffeur VTC doit justifier une pré-réservation pour prendre soin d’un client, il est interdit de pratiquer la maraude, c’est-à-dire de s’arrêter, de se garer ou de rouler sur la voie ouverte à la circulation publique à la recherche de clients, il ne peut pas se garer sur la voie ouverte à la circulation publique à l’avant des gares et des terminaux plus d’une heure avant que le client qui a fait une pré-réservation soit pris en charge; et à la fin du service, il est tenu de retourner à l’emplacement de l’exploitant de cette voiture ou à un endroit, hors de la chaussée, où le stationnement est permis, à moins qu’il ne justifie une autre réservation préalable ou un contrat avec le client final.

Pour mener à bien son activité, le chauffeur VTC doit avoir effectué un contrôle médical de condition physique pour conduire avec un médecin agréé par le préfet. Après cette visite médicale, si elle est déclarée apte, le chauffeur reçoit un certificat délivré par le préfet.

Le chauffeur VTC est tenu de terminer un cours de formation continue tous les cinq ans dans un centre de formation agréé comme ce centre de formation vtc paris. Le but de cette formation de 14 heures est de mettre à jour les connaissances du professionnel. Il dispose de plusieurs modules obligatoires, et d’un module de choix dans une liste prédéfini. À la fin de sa formation, le candidat reçoit un certificat de formation de suivi.

Le chauffeur VTC doit respecter certaines conditions d’installation et d’exploitation, notamment :

Avoir un permis de conduire

Répondre à une condition physique professionnelle

Répondre à une condition d’honneur professionnel

En outre, le chauffeur doit avoir une police d’assurance responsabilité civile et doit demander à l’autorité administrative une carte de chauffeur VTC professionnel.

Le professionnel qui souhaite exercer l’activité de chauffeur VTC doit satisfaire à une condition d’honorabilité professionnelle. En outre, il ne doit pas avoir fait l’objet de:

Une réduction de moitié du nombre maximal de points sur un permis de conduire.

Une condamnation définitive pour conduite d’un véhicule sans permis ou pour avoir refusé de retourner un permis de conduire après l’invalidation ou l’annulation du permis de conduire.

 Une peine définitive prononcée par un tribunal français ou étranger à une peine pénale ou à une peine correctionnelle d’au moins six mois d’emprisonnement pour vol, fraude, abus de confiance, atteinte délibérée à l’intégrité de l’agression sexuelle, trafic d’armes, extorsion ou infractions liées à la drogue.

Awin